Malawi: Salima Solar

Premiers pas dans le secteur de l’énergie solaire

Le défi

Le Malawi a un taux d’électrification de seulement 12.7 %. La capacité de production d’énergie installée du pays est actuellement dominée par l’hydroélectricité. Les faibles niveaux d’eau, conséquence de la dernière saison sèche, ont eu un impact considérable sur l’approvisionnement en électricité. De ce fait, le Malawi a dû imposer des coupures de courant hebdomadaires, entravant le développement des industries minières et manufacturières en pleine croissance. Dans sa Stratégie pour la croissance et le développement (2011-2016), le Gouvernement du Malawi a reconnu l’énergie comme un moteur clé de la croissance économique du pays et cherche à établir les cadres réglementaires nécessaires pour stimuler les investissements privés dans ce secteur. Les autorités sont également parfaitement conscientes de la nécessité de diversifier le mix énergétique du Malawi afin d’atténuer la vulnérabilité de son alimentation électrique aux sécheresses et aux fluctuations du prix du pétrole. Un taux d’ensoleillement élevé suggère que l’énergie solaire pourrait être un apport viable au mix énergétique du Malawi.

Tour d’horizon

Solution

En construction
6,5M$ US
2016 -

InfraCo Africa a été sollicitée par JCM Clean Power Development Fund (JCM), une société leader en matière développement de projets d’énergie renouvelable en Afrique subsaharienne, et par Matswani, un promoteur local, pour co-développer le projet Salima Solar. Situé à 75 km à l’est de Lilongwe, capitale du Malawi, le projet permettra de fournir jusqu’à 60 MWac d’énergie au réseau électrique national du pays et mobilisera des investissements d’environ 40 millions de dollars US auprès d’institutions financières de développement et du secteur privé. Salima Solar devrait commencer à fournir de l’énergie au courant de l’année 2020.

Le projet Salima Solar rejoint les initiatives lancées dans la région par Power Africa et dont l’objectif est de raccorder davantage de personnes au réseau électrique national. En comblant le déficit énergétique, Salima Solar servira à optimiser la capacité de ces initiatives à satisfaire la demande gonflée par les consommateurs nouvellement raccordés. En plus d’offrir de nouvelles opportunités aux entreprises locales, le projet créera également de nouveaux emplois dans le secteur et limitera la dépendance vis-à-vis des groupes électrogènes diesel coûteux, améliorant la qualité de l’air intérieur et réduisant les émissions de carbone.

Le projet a bénéficié de subventions de la Technical Assistance (TA) du PIDG, à hauteur de 320 000 dollars, pour financer les études spécialisées, notamment celles portant sur les initiatives communautaires bénéfiques ayant le potentiel d’être développées à proximité du site du projet. La TA a également octroyé une subvention compensatoire de 6 millions de dollars destinée à assurer la viabilité du projet (communément appelé « viability gap funding ») et accélérer la progression de la phase de construction.

En tant qu’un des premiers producteurs autonomes d’énergie solaire à l’échelle commerciale, Salima Solar pourrait très facilement être reproduit ailleurs et favoriser ainsi le développement des ressources solaires du Malawi. En démontrant également l’efficacité des cadres réglementaires mis en place par le gouvernement, le projet devrait renforcer la confiance des investisseurs, facilitant ainsi les futurs investissements d’entreprises privées et des institutions financières de développement dans le secteur des énergies renouvelables au Malawi.

Développé conjointement par JCM Power et Matswani Capital PTY.

Les partenaires